XS
SM
MD
LG
XL

Manifeste en mouvement

Pour prendre à contre-courant les visions catastrophistes qui entourent le changement climatique, il nous est paru essentiel de retrouver l’envie de se projeter et d’explorer de nouveaux imaginaires.

Faire émerger de nouvelles approches d’adaptation…

Pour prendre à contre-courant les visions catastrophistes qui entourent le changement climatique, il nous est paru essentiel de retrouver l’envie de se projeter et d’explorer de nouveaux imaginaires. Comment faire d’une situation critique le ferment d’un renouvellement de notre manière d’habiter notre environnement, qui soit pensé à une échelle à la fois personnelle et commune ? Plutôt que de subir les changements, nous proposons une prospective positive qui puisse s’adapter aux évolutions en cours et à venir.

C’est pourquoi nous souhaitons valoriser, partager et mettre en liens ceux qui réfléchissent, conçoivent et expérimentent l’adaptation, afin de faire émerger de nouvelles approches et d’imaginer notre futur autrement.

… au changement climatique

Les phénomènes globaux engendrés par les effets du changement climatique vont irrémédiablement modifier les espaces habités et naturels. L’élévation des températures (de l’air et de l’eau), les phénomènes de chaleurs et de pluies extrêmes, la recrudescence des tempêtes, l’élévation du niveau de la mer… sont autant de phénomènes spécifiques et localisés mais aussi cumulatifs et planétaires. Ils vont bouleverser les écosystèmes, les modes de vie, les migrations humaines et animales, ainsi que l’occupation de l’espace.

Il nous semble essentiel d’aborder les relations que nous entretenons avec notre milieu à travers le prisme de ces grands changements.

Les rivages comme milieu d’expérimentation

Les littoraux sont particulièrement vulnérables aux effets du changement climatique, à horizons proches et lointains : le Delta du Mississippi qui s’enfonce peu à peu, la langue de Barbarie au large de Saint-Louis du Sénégal qui cède par endroits, les rivages des Philippines ravagés par les tsunamis, les premiers réfugiés climatiques des îles Vanuatu,  les exemples ne manquent pas.

Les rivages révèlent les mouvements perpétuels du temps. Ils incarnent le changement et les transformations continuelles. Sur ces paysages d’interface entre terre et mer, nous ressentons intensément les cycles et les évolutions. Tout y est mobile et l’impermanence rend toutes actions changeantes. Dès lors, les rivages nous conduisent à imaginer des processus de conceptions souples et évolutifs.

Klima s’est constitué autour de l’exploration des rivages car ils portent des problématiques si contemporaines à l’échelle mondiale qu’ils en deviennent des terrains d’étude à valeur universelle. L’horizon illimité, le rivage nourricier, le mythe balnéaire, l’appel de l’eau profonde, l’espoir d’une vie meilleure, le commerce international, les écosystèmes d’une rare richesse et les conséquences prévisibles du changement climatique… Polysémiques, les littoraux sont dès lors porteurs d’enjeux environnementaux, poétiques et sociaux.

Une pensée du lien et de la résonance

Nous pensons qu’il est essentiel de mettre en avant ce qui fait du lien entre les choses : à l’interrelation entre les fleuves et la haute mer, à l’interface entre la terre et la mer ou encore à la complémentarité des approches et des usages. Ce n’est qu’en développant cette pensée du lien que nous aurons la possibilité de créer des adaptations plus souples et résilientes faces aux changements en cours. Plus que des approches sectorielles ou analytiques, l’adaptation a besoin d’une compréhension écosystémique, où les relations d’interdépendance sont prépondérantes.

Dès lors, tombent les frontières factices entre les disciplines et les rapports d’échelles. Nous souhaitons aborder ces sujets en ayant une approche systémique qui puisse appréhender les écosystèmes en interrelations. Cette pensée du lien et des résonances nous amène à mettre en relation les processus issus des domaines scientifiques, techniques et sociaux.

Nous avons choisi de développer notre démarche intitulée Klima dans quatre directions : une communauté, une carte du monde mettant en avant les projets émergents d’adaptation littorale, des carnets permettant d’approfondir des thématiques choisies, et la possibilité d’expérimenter à notre tour.

Communauté et Collaborations Climatiques

Le collectif Klima partage un même intérêt à croiser l’architecture, le paysage et le climat. Issus d’une formation initiale en architecture, nous cultivons l’hybridation et l’ouverture vers d’autres domaines. Cette vision polysémique nourrit nos réflexions et nous donne envie de découvrir et de convier d’autres manières de considérer le monde.

Nous ne voulons pas penser seuls sur des enjeux qui nous concernent tous, mais réfléchir et expérimenter à plusieurs. Ce projet se construit en collaboration avec les membres de la communauté klimatique afin de mener des réflexions et des actions communes.

 Converging Coastlines Cartography

Notre projet propose tout d’abord une grande carte du monde, bilingue, sur laquelle seront référencés et mis en liens les projets d’adaptation littorale aux changements climatiques.

Cette carte repère les initiatives innovantes en France et à travers le monde, en valorisant la diversité des solutions et l’émergence de nouveaux modèles. Nous souhaitons montrer les projets qui mettent en avant de nouvelles approches d’adaptation plus souples, basées sur une démarche systémique prenant en compte les évolutions sur le temps long. La carte présente aussi bien des projets de recherche et d’expérimentation, que des projets d’aménagement urbains et paysagers utilisant, en premier lieu, des solutions fondées sur les écosystèmes (naturels et humains).

De plus, nous souhaitons développer cet outil sur un modèle collaboratif afin qu’elle soit nourrie grâce à des partenariats en France et à l’international.

Carnets de la Création Climatique

Avec la publication des articles dans les collections, nous donnons la parole à ceux qui pensent, testent, expérimentent et créent l’adaptation littorale. Ils permettent d’approfondir les réflexions autour de l’adaptation en gardant résolument une vision de prospective positive.

Ces carnets et collections d’articles seront conçu selon le concept de Zeugma, terminologie empruntée à la figure de style du même nom qui associe deux compléments d’objets, l’un d’un sens concret et l’autre de sens abstrait, autour d’un terme commun. Nous proposons ainsi de mettre en relation et en dialogue plusieurs domaines de pensée venant du monde scientifique et du monde artistique, autour d’une thématique de réflexion commune.

Les carnets prennent différentes formes selon le focus qu’ils présentent. Il peut s’agir de reportages, d’entretiens, d’articles, etc. Les publications pourront également être accompagnées de courtes interviews vidéo, de reportages photos ou de podcasts.

Chercher, Concevoir, Contribuer

Si notre ambition principale est la mise en valeur et la mise en relation de projets émergents, nous sommes aussi mus par l’envie de mettre en pratique nos réflexions. Nous nous appuyons sur le processus cyclique et évolutif de la recherche-action pour co-créer un futur souhaité. Il nous semble essentiel d’inventer de nouvelles méthodes et de nouvelles formes de travail où le processus compte autant que le résultat.

Klima entre terre et mer

Notre adresse
à Paris

Klima ONG 22 avenue Parmentier
Paris 75011
France

Notre adresse
sur les rivages

Atelier de recherche temporelle 12 rue Saint-Nicolas
Fontenay-le-Comte 85200 France

Keep in touch