XS
SM
MD
LG
XL

Le Havre sous Mer

Jean Richer

Living-lab de sciences participatives réalisé par Klima auprès de la DDTM 76

Date : le 16 octobre 2019
Thématique(s) : adaptation, littoral, Normandie, planification
Publics : agents de la DDTM
Lieu : Le Havre
Porteur(s) de projet : Klima


Temps n° 1 – problématisation

9 h 30 (30 minutes.)

Enjeu (x) : présentation des personnes présentes et intérêt pour le sujet.
Méthodologie : + exposé rapide par Jean du dernier rapport du GIEC « The Ocean and Cryosphere in a Changing Climate »

Temps n° 2 – Lecture de paysage

10 h 00 (1 heure)

Lieu : plage.
Enjeu (x) : les évolutions que l’on observe sur le littoral, les questions d’environnement, démographiques.
Questions posées : avez-vous connaissance d’évolution en cours ? À venir ? Des pressions ? Des contraintes ? Des problèmes ?
Méthodologie : on descend sur la plage et on fait une lecture à 360 degrés de ce qui est vu (patrimoine bâti, forme paysagère…). Croquis à faire et collecte des mots sur les métiers, les usages, les situations et les objets (ils seront utiles pour le temps n° 3). Photographie de groupe.

Matériel : blocs de papier blanc et de quoi dessiner et noter.

Temps n° 3 – scénarios d’usage « le littoral d’après demain »

11 h 00 (1 heure)

Lieu : sur la plage s’il fait beau, en salle sinon.
Enjeu (x) : faire naître très rapidement des visions d’avenir.
Méthodologie : on se sépare en trois groupes. Chaque personne choisit un métier et une situation. Elle met le masque et décrit – sous les questions des autres pour l’aider à « voir » – son littoral d’après demain (à l’horizon 2119, donc après 2100). Une personne prend des notes de la vision sur un formulaire (elle devra le restituer).

Matériel : trois masques opaques, trois blocs de papier blancs. Formulaire (page 3) à reproduire en 20 exemplaires.

Temps n° 4 – Co problématisation

12 h 00 (1 heure) – fin prévue à…

Lieu : en salle
Enjeu (x) : partage de la problématique.
Méthodologie : restitution des visions de chaque personne par celui qui a pris des notes (3 minutes par personne maximum, c’est très rapide et ça doit être punchy).
Vote : chaque personne a en main 3×3 gommettes de couleurs différentes pour :
« Tiens, je n’y avais pas pensé »
« Ah oui, c’est une solution d’avenir »
« Ah bah, ça pourrait mal tourner »

Les « formulaires » de vision sont étalés et le vote a lieu. Puis parole aux intervenants + director cut avec 1 gommette en plus.
Discussion de conclusion en mangeant.


Le résultat en images

 

Jean Richer

Architecte, urbaniste et géographe, Ministère de la culture, DRAC Nouvelle Aquitaine

Après avoir été étudiant de Paul Virilio et diplômé de l’École spéciale d’architecture de Paris, Jean Richer s’est spécialisé en urbanisme. Il a été lauréat du Palmarès des jeunes urbanistes en 2010 pour son travail sur l’urbanisme temporel. D’abord chef de groupe « ville, innovation, architecture » au Cerema Normandie Centre, il est aujourd’hui architecte des bâtiments de France en Charente Maritime. De ces différentes expériences, il a développé une expertise sur les relations entre architecture, paysage et climat. Président de l’association Atelier de recherche temporelle, il vient de fonder avec Sophie Dulau, l’ONG Klima engagée dans l’adaptation littorale au changement climatique.

Klima entre terre et mer

Notre adresse
à Paris

Klima ONG 22 avenue Parmentier
Paris 75011
France

Notre adresse
sur les rivages

Atelier de recherche temporelle 12 rue Saint-Nicolas
Fontenay-le-Comte 85200 France

Keep in touch