Jean Richer

Architecte, urbaniste et géographe Ministère de la culture, DRAC Nouvelle Aquitaine

Après avoir été étudiant de Paul Virilio et diplômé de l’École spéciale d’architecture de Paris, Jean Richer s’est spécialisé en urbanisme. Il a été lauréat du Palmarès des jeunes urbanistes en 2010 pour son travail sur l’urbanisme temporel. D’abord chef de groupe « ville, innovation, architecture » au Cerema Normandie Centre, il est aujourd’hui architecte des bâtiments de France en Charente Maritime. De ces différentes expériences, il a développé une expertise sur les relations entre architecture, paysage et climat. Président de l’association Atelier de recherche temporelle, il vient de fonder avec Sophie Dulau, l’ONG Klima engagée dans l’adaptation littorale au changement climatique.

http://www.jeanricher.eu/

Living-lab de sciences participatives réalisé dans le cadre du festival Turfu 2019.

Living-lab de sciences participative réalisé par Klima auprès de la DDTM 76.

Une rêverie sur la création de droits non-humains face à la montée des eaux de la mer.

Imaginons l’avenir du mur de l’Atlantique face au changement climatique.

Lorsqu’une île s’effondre inexorablement, comment reloger ses habitants ?

Le premier carnet de Klima consacré à l’adaptation littorale en Charente-Maritime.

L’adaptation au changement climatique des paysages littoraux : vers une reconnaissance de leur dimension culturelle.

Le pergélisol qui recouvre l’Île de Shishmaref font inexorablement et l’érosion des tempêtes fait le reste. Par trois fois, les inuits qui habitent l’île ont voulu partir mais en vain jusqu’à présent.

Appel à la médiation des paysages culturels dans l’adaptation littorale aux effets du changement climatique.

De la construction d’ouvrage de défense maritime à celle d’un paysage littoral en Charente-Maritime.

Un documentaire numérique sur ce que les anciens rivages nous enseignent du futur du littoral.

La démarche exemplaire de l’Ile d’Aix pour repenser le développement d’une commune insulaire entre architecture et agriculture.

Entretien avec Isabelle Autissier sur la navigation, l’approche des rivages et l’avenir des communautés côtières.

La vitesse et l’effondrement sont des thèmes abordés par le philosophe Paul Virilio. Quel regard contemporain peut-on porter sur cette œuvre ?

Le littoral, “cette dernière frontière” intéressait depuis longtemps Paul Virilio. N’avait-il pas commencé sa carrière d’essayiste par la publication de Bunker Archéologie après avoir parcouru le littoral atlantique.