X
X
XS
SM
MD
LG
XL
← Retourner à la cartographie
Palissades végétales, Indonésie

Accéder à la présentation

Palissades végétales, Indonésie
Type de projet
Restauration de la stabilité des côtes au nord de Java

Partenaires
Les communautés locales et le gouvernement indonésien

Concepteur
Wetlands International + Ecoshape,

Lieu
Timbul Sloko, Indonésie
Milieux
Estuaire / Delta / Marais / Lagune / Milieu saumâtre

Catégorie
Paysage & Ecologie

Type de projet
Recherche / Expérimentation, Approche par le paysage / Penser avec le vivant

Modalité d'adaptation
Créer de nouvelles pratiques / Changer de comportements / Détourner les usages / Transformer nos manières de vivre, Recomposer autrement / Penser avec la profondeur du territoire / Retisser les liens / Prendre en compte les interdépendances

Page du projet

Contexte 

Le projet « Building with Nature » s’inscrit dans un contexte d’érosion côtière très importante, qui touche des centaines de kilomètres de côtes indonésiennes. Dans le district de Demak, au nord de Java, des villages entiers ont déjà été submergés par la mer. En effet, ces territoires littoraux ont été fragilisés par la déforestation massive des mangroves littorales, essentiellement due à l’abandon de la production de riz au profit de l’aquaculture depuis les années 1980.

D’après les prévisions de Wetlands International, si rien n’est fait, en 2030 plus de 70 000 personnes pourraient être impactées par la montée des eaux et 14 000 ha de terres pourraient ainsi être submergés.

Concepts clefs du projet 

Le projet « Building with Nature » vise à réduire le risque d’érosion et à stabiliser ces zones côtières fragilisées, en utilisant des solutions fondées sur le vivant développées en partenariat avec les communautés locales. Ce vaste programme a été mis en place par un groupement public-privé d’acteurs, tels que la fondation Ecoshape, l’ONG Wetlands International, les communautés locales (en particulier les agriculteurs) et le gouvernement indonésien qui a soutenu cette initiative.

L’un des principaux objectifs de ce projet est de construire une multitude de barrages naturels afin de retenir les sédiments et pouvoir ainsi restaurer les écosystèmes de mangrove qui permettent de stabiliser les côtes. Ces barrières temporaires semi-perméables sont conçues à partir d’un assemblage de pieux en bois et de fagots de bambous qui permettent à la fois d’amortir les vagues, de capturer les sédiments, recréant ainsi le processus d’accrétion. A plus long terme, lorsque le niveau de la côte sera suffisamment stabilisé, les mangroves pourront alors se régénérer naturellement.

Le second objectif de ce projet est de mettre en place un modèle d’utilisation durable des terres, car c’est l’une des causes profondes des problèmes d’érosion côtière dans le district de Demak. Plusieurs actions sont alors engagées avec la communauté locale, afin de travailler ensemble à la diversification des moyens de subsistance présents sur leur site, comme la culture d’algues, l’élevage de crabes et de crevettes, avec une aquaculture durable, etc. En échange d’un engagement actif dans la restauration de ces milieux, les communautés reçoivent un soutien financier pour pouvoir développer leurs économies et recréer ainsi des socio-écosystèmes autosuffisant.

Suite du projet 

La ceinture de mangrove qui a été progressivement restaurée, vient d’être reconnue comme milieu écologique à préserver, elle est maintenant considérée comme une zone protégée. Ce premier projet pilote, qui fait cohabiter en équilibre la préservation des écosystèmes de mangroves et l’aquaculture, doit être suivi par trois programmes de formation à destination des acteurs locaux des communes voisines, afin d’essaimer l’initiative sur d’autres zones côtières.

Pourquoi on en parle ?

Nous aimons cette initiative car elle associe les problématiques de préservation des milieux écologiques à celle des enjeux socio-économiques de ces zones côtières, créant ainsi une approche plus résiliente car elle intègre la population locale comme garante de la protection de ces milieux. Les habitants sont impliqués et soutenus dans cette démarche sur le long terme permettant la régénération de la communauté et de leurs écosystèmes.

De plus, ce projet promeut une approche frugale de la régénération des socio-écosystèmes, en utilisant des techniques de construction ancestrales, peu coûteuses, rapides et basées sur des matériaux locaux.

Mise en perspective

Il serait intéressant d’étendre et adapter cette approche à d’autres zones littorales voisines, qui ont des problématiques d’érosion similaires, et de l’intégrer dans les plans de gestion des zones côtières. Le gouvernement indonésien s’est engagé dans ce processus de dialogue en facilitant l’élaboration de plans de développement villageois qui contribueront à la mise en œuvre du plan directeur régional.

Pour qu’elle fonctionne, cette démarche devra s’appuyer sur une connaissance des milieux écologiques présents et passés, mais aussi sur la compréhension des spécificités et des dynamiques locales.


Pour en savoir plus

Klima sur les rivages

Klima en Bretagne,
en Nouvelle-Aquitaine
et à Paris

Adresse du siège social :
28 rue de la Masse
La Fresnais 35111
France


Mentions Légales

Creative Commons

Le contenu original de ce site est utilisable sous la licence Creative Commons : Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage dans les mêmes conditions (CC BY-NC-SA 3.0 FR).

Nos partenaires